Dalphond, Pierre J.

Né à Joliette le 1er mai 1954, le juge Dalphond a étudié successivement au Séminaire de Joliette (cours classique), au Cégep de Lanaudière (DEC en sciences), à l’Université de Montréal (mineure en chimie et licence en droit), à l’École du Barreau du Québec et à l’Université d’Oxford (maîtrise en philosophie, droit et politique).

Il est devenu membre du Barreau du Québec en 1979 et a été clerc à la Cour suprême du Canada en 1979-1980, d’abord pour l’honorable juge Yves Pratte, puis pour l’honorable juge Julien Chouinard. Après avoir travaillé au Conseil privé à Ottawa (1982-1984), il s’est joint au cabinet Clarkson Tétrault, devenu en 1990, McCarthy, Tétrault, où il a pratiqué de 1984 à 1995 dans les domaines du droit civil, droit des affaires, droit de l’énergie et droit administratif et constitutionnel.
Au cours de sa carrière d’avocat, il a occupé diverses fonctions au sein de nombreuses organisations professionnelles, sociales et artistiques.

Il a été nommé juge à la Cour supérieure du Québec le 9 mai 1995 et juge ad hoc à la Cour d’appel du Québec en janvier 2002. Le 1er octobre 2002, il a été nommé juge à la Cour d’appel.

Il a été président de l’Association canadienne des juges des cours supérieures, président du Comité consultatif sur les nominations à la magistrature fédérale pour la province de Québec (Ouest), membre du Comité sur l’indépendance du Conseil canadien de la magistrature, administrateur de l’Institut canadien d’administration de la justice (ICAJ) et membre de nombreux comités de la Cour supérieure, du Barreau du Québec et du Barreau de Montréal.

Il a écrit et donné des conférences au Canada et à l’étranger en droit civil, droit des affaires, déontologie judiciaire, droit administratif et constitutionnel.

Mention de source : Le Monde Juridique

Liste de sessions

* Admissible également à l’agrément des heures de professionnalisme